Guerre en Ukraine, en direct : les Etats-Unis n’ont « aucune indication » que Moscou ait transféré des armes nucléaires en Biélorussie

Le patron de l’AIEA inspectera la centrale de Zaporijia dans la semaine

Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi, va se rendre dans la semaine à la centrale nucléaire de Zaporijia (sud-est de l’Ukraine), occupée par les Russes.

Il s’agita de la deuxième visite du plus haut responsable de l’agence de surveillance nucléaire des Nations unies dans la centrale, la plus grande d’Europe, depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, afin d’« évaluer directement la gravité de la situation en matière de sûreté et de sécurité nucléaires sur le site », explique un communiqué de l’AIEA.

« Malgré notre présence sur le site depuis sept mois, la situation de la centrale nucléaire de Zaporijia reste précaire », déclare M. Grossi dans le communiqué. « Les dangers en matière de sûreté et de sécurité nucléaires ne sont que trop évidents, tout comme la nécessité d’agir maintenant pour éviter un accident », ajoute-t-il.

M. Grossi a proposé d’établir une zone de sécurité autour du site. « Je reste déterminé à continuer à faire tout ce qui est en mon pouvoir pour aider à réduire le risque d’un accident nucléaire pendant la guerre tragique en Ukraine », dit-il.

Un nouveau groupe d’experts de l’AIEA accompagnera M. Grossi, l’agence ayant maintenu une présence permanente à la centrale depuis septembre. La rotation de février a été retardée de près d’un mois, selon l’AIEA qui déplore « les circonstances très difficiles auxquelles les experts ont dû faire face ».

Lien source : Guerre en Ukraine, en direct : les Etats-Unis n’ont « aucune indication » que Moscou ait transféré des armes nucléaires en Biélorussie

Demander un exemple de rapport

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.