EchosMedias.ci
FLASH
Seize personnes ont trouvé la mort et 12 autres blessées dans un accident de la circulation, samedi à hauteur du village d’Aniassué, à 22 km d’Abengourou, dans l’Est de la Côte-d’Ivoire. Un dépassement mal maîtrisé serait à l’origine de cet accident provoqué par un minicar, communément appelé Massa. Selon des témoins, le conducteur du minicar en provenance d’Abidjan
Mardi 15 octobre

Cpi/ Fatou Bensouda fait appel à l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé

Economie, 16.09.2019 19:00, vu 184 fois
laurent gbagbo et charles blé goudé
laurent gbagbo et charles blé goudé
La procureure de la Cour pénale internationale a fait appel de l'acquittement de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et de l'ancien chef des Jeunes patriotes de Côte d'Ivoire, Charles Blé Goudé. Fatou Bensouda estime que les juges auraient dû demander un non-lieu et non un acquittement.

En janvier dernier, ils avaient acquitté les deux Ivoiriens en soulignant l'extrême faiblesse des preuves présentées par l'accusation, ce que conteste aujourd'hui Fatou Bensouda.

La différence est importante : l'acquittement innocente les deux Ivoiriens tandis que le non-lieu laisse ouverte la question de la responsabilité dans les crimes qui leur étaient reprochés, à savoir des crimes contre l'humanité dans la crise qui avait suivi l'élection présidentielle de 2010.

Assignation à résidence

La procédure doit désormais être assez longue, comme elles le sont souvent à la CPI. Pour l'instant, la procureure n'en dit pas plus. Elle ne dit pas notamment si elle compte demander une reprise du procès. Elle compte détailler ses arguments dans le mémoire qu'elle doit présenter au juge de la cour d'appel d'ici décembre.

Les avocats de la défense, qui défendent Charles Blé Goudé et Laurent Gbagbo, devront ensuite lui répondre. Puis s'ensuivront éventuellement quelques jours d'audience avant que les juges de la chambre d'appel ne délibèrent sur les questions soulevées par le bureau du procureur.

En attendant, l'ordonnance émise le 1er février contre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé qui limitait leurs déplacements reste valable. Ils ne sont pas pour l'instant libres de leurs mouvements et ne peuvent retourner en Côte d'Ivoire. L'ex-président ivoirien, qui est toujours à Bruxelles placé sous contrôle judiciaire, n'a en effet jusqu'à présent pas eu l'autorisation de la CPI de quitter la capitale belge. Charles Blé Goudé, quant à lui, se trouve toujours à La Haye dans un appartement privé.

Du côté de la défense, la démarche de la procureure est loin d'être une surprise, explique maître Emmanuel Altit, l'avocat de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo.

Source : Rfi

Lire aussi dans Economie

Discriminations ethniques, clientélisme et favoritisme, présidentielle 2020,… : le Cardinal Jean Pierre Kutwa dénonce de graves maux et sonne l’alerte
Mtn Côte d'Ivoire : Un nouveau DG nommé
Coopération dans le cacao La Côte d’Ivoire-Ghana s’opposent au diktat des chocolatiers
Côte d'Ivoire/ Le Fpi se prononce sur le nouveau prix du cacao
Industrie automobile : le Groupe Tata Motors veut renforcer sa coopération avec la Côte d’Ivoire
Versus Bank/ Guy Koizan, le gendre de Bédié quitte l'institution
Côte d'Ivoire/ Le salon de l'architecte et du bâtiment, ouvert
Côte d'Ivoire/ La Sifca coop dissoute: 121 employés licenciés
Filière cacao/ Une hausse de 8,4% observée
Agroindustrie & Start-up Résultats mitigés pour Cargill au 1er trimestre 2019

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 61,896