EchosMedias.ci
FLASH
Seize personnes ont trouvé la mort et 12 autres blessées dans un accident de la circulation, samedi à hauteur du village d’Aniassué, à 22 km d’Abengourou, dans l’Est de la Côte-d’Ivoire. Un dépassement mal maîtrisé serait à l’origine de cet accident provoqué par un minicar, communément appelé Massa. Selon des témoins, le conducteur du minicar en provenance d’Abidjan
Mardi 15 octobre

Côte d’Ivoire/Restauration de la forêt : Antoinette Koukougnon lance "l'Opération Touraco" (Interview)

Environnement, 04.07.2019 10:54, vu 435 fois
Antoinette Koukougnon-Nogbou, présidente du CEJD
Antoinette Koukougnon-Nogbou, présidente du CEJD
Dans une interview accordée à Echosmedias le jeudi 4 juillet, la présidente du Conseil des écologistes pour la justice et la paix (Cejd), Antoinette Koukougnon-Nogbou a annoncé la création de pépinière forestières dans cinq régions du pays ; suivi d’un planting de 10 millions de légumineuses pour la fertilisation des terres. Cela se fera, à travers un programme baptisé "Opération Touraco", a-t-elle dit.

Mme la présidente, vous organisez une fête dédiée à la forêt, le 20 juillet prochain à Sikensi. Comment vont les préparatifs de cette journée ?
Tout se passe bien. Mais, il faut retenir qu’en matière d'organisation, on n'est jamais assez prêt. Pour ce qui est de la cérémonie commémorative de la forêt ivoirienne, nous comptons surtout sur l'intérêt que les ivoiriens, les paysans, la jeunesse et les peuples des forets en Côte d'Ivoire accorderont à la fête de la forêt Ivoirienne que nous organisons. Sinon que nous au CEJD, nous sommes engagés.

Quels seront les temps forts de cette journée ?
La Fête de la Forêt Ivoirienne s'articulera, d'une part, autour de la Signature du Livre Vert de la Révolution écologiste du CEJD pour encourager les populations à une prise de conscience sur l'impact de la déforestation massive dans notre pays, sur l'utilisation des pesticides nocifs dans l'agriculture−cause de plusieurs maladies cancérigènes, sur la destruction des sols et la pollution de la nappe aquifère. Et d'autre part, nous lancerons à cette occasion «l'opération Touraco » pour la création de plusieurs pépinières forestières communautaires dans cinq regions du pays ; le tout couronné par le planting de 10 millions de légumineuses (arbres fertilisants, ndlr), en vue de fertiliser les terres et contribuer au nettoyage de l'air. Ce jour du 20 juillet sera l'occasion pour nous de distinguer une vingtaine d'organisations et de personnalités qui travaillent dans la restauration de l'écosystème de type forestier, dans l'Orde de l’Iroko.
Y a-t-il un engouement sur le terrain, notamment à Sikensi ?
Absolument ! Pour les populations rurales, c'est du jamais vu ! Qu'un parti politique dans ce pays se préoccupe en profondeur de la forêt ivoirienne que le Gouvernement contribue à détruire ! Jusqu'à la création de pépinières forestières communautaires pour garantir la gestion durable du foncier, c'est jamais vu pour eux. C'est pour cela que tous les propriétaires terriens et les Chefs de terre se sont engagés à nous accompagner.
Vous vous attendez à combien de personnes et quelles sont les personnalités attendues?
Votre question me permet de revenir sur la guerre des chiffres entre les organisations de terrain en matière de mobilisation. Ici, notre challenge est la loi de la multiplication. Si seulement un seul propriétaire terrien nous a compris, cela veut dire que tous les propriétaires terriens vont nous suivre. Nous avons partagé notre vision sur la déforestation massive en Côte d'Ivoire et la gestion durable du foncier avec un noyau de paysans qui n'ont pour matière première que la terre et la forêt. Ce sont eux que nous attendons à la Fête de la Forêt Ivoirienne.
Quel message aux Ivoiriens?
Au départ, la Côte d'Ivoire était un pays vert, pour nous et pour toutes les populations rurales, elle se doit de le rester en vue de la stabilité économique, politique et écologique. Alors, tous dans la Révolution Écologiste du CEJD pour un développement durable en Côte d'Ivoire.



Source : Isaac Koné

Lire aussi dans Environnement

Côte d'Ivoire/Gestion foncière: La Gouvernance du secteur forestier évaluée
Lutte contre la déforestation: Du biogaz pour les femmes productrices d’Attieké à Diapé ( Adzopé)
Côte d'Ivoire/ Lutte contre la deforestation: Les chantiers du Redd+ visités
Côte d'Ivoire/ Reforestation:International Calice signe un Accord-Cadre de Partenariat avec la REDD+ Côte d’Ivoire
Côte d'Ivoire/ Erosion côtière: Le projet Waca aux côtés es populations de Grand-Lahou
Côte d'Ivoire/La forêt occupe 3,4 millions d’hectares soit 10,64 % (REDD+)
Côte d'Ivoire/ Lutte contre la deforestation:Les élèves de la région de la Mé sensibilisés au mécanisme REDD+
Côte d'Ivoire/ Les élèves du lycée Sainte Marie de Cocody engagées au mécanisme REDD+
Côte d'Ivoire/ Le 1er ministre apporte son soutien à un projet "Velo Ecologique"
Côte d'Ivoire/ Redd+: La Côte d'Ivoire évalue sa stratégie

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2019 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 61,767