EchosMedias.ci
FLASH
Cour pénale internationale Reprise du procès Gbagbo et Blé Goudé à La Haye. La défense plaide pour un non-lieuLa Coordination des centrales du secteur de la santé a lancé lundi au CHU de Angré sa grève de 5 jours après un échec des négociations avec le gouvernement (APA)Sangaré Abdourhamane, 1er vice président du Front populaire ivoirien décédé le samedi 3 novembre 2018 à Abidjan
Jeudi 15 novembre

Côte d'Ivoire/ Municipales et régionales 2018/ Après avoir noté « de graves violations des droits de l’homme » La Lidho appelle à la réforme de la Cei

Politique, 19.10.2018 17:42, vu 481 fois
NETH Willy Alexandre
NETH Willy Alexandre
A l’issu des élections régionales et municipales couplées du 13 octobre 2018, la Ligue Ivoirienne des Droits de l’Homme, à travers ses 77 observatrices et observateurs répartis dans 231 Bureaux de vote, couvrant 35 régions, relève les faits suivants :

- Concernant les conditions d’organisation et de fonctionnement des Bureaux de vote : les exigences fixées par le Code électoral ivoirien ont été respectées. En effet, en application de l’article 33 du Code électoral, l’heure d’ouverture des Bureaux de vote a été fixée pour 08 heures du matin. Cette indication a été respectée dans la majorité des Bureaux de vote. Cependant, des retards nous ont été rapportés de certains Bureaux de vote à l’ouest et au centre de la Côte d’Ivoire. Il s’agit notamment de localités de Man – Sanguiné – Duekoué – Bangolo et Yamoussoukro. Dans ces localités, ce retard pourrait être imputé aux fortes pluies qui se sont abattues dans la nuit du 12 et au 13 octobre au matin.

- Concernant la disponibilité et l’état de marche du matériel électoral, la Ligue Ivoirienne des Droits de l’Homme note que le matériel électoral a été bien mis à la disposition des différents Bureaux de vote, comme exigé. Cependant, nous aimerions relever que les tablettes électroniques utilisées par les agents de la Commission Electorale Indépendante, ont connu des dysfonctionnements dans la quasi-totalité des Bureaux de vote que nos observatrices et observateurs ont visités. Ces dysfonctionnements ont été observés notamment à Man, à Yamoussoukro et à Bouaké.

- En ce qui concerne la fermeture des Bureaux de vote, la LIDHO relève qu’elle s’est faite à 18 heures 00 dans la majorité des Bureaux de vote, conformément aux indications données par la Commission Electorale Indépendante (CEI). Les différentes étapes consécutives à la fermeture des Bureaux de vote ont également été observées.

Au vu de ce qui précède, la Ligue Ivoirienne des Droits de l’Homme déclare que les élections régionales et municipales couplées se sont déroulées dans des conditions acceptables.

Il est à relever que ce scrutin couplé régional et municipal a été émaillé par des incidents violents ayant entrainé des pertes en vies humaines, avant et après le scrutin. Notamment à Lakota, à Bédiala, à Abobo, à Kounfao et à Issia. Ces incidents constituent de graves violations des droits de l’homme. Toute chose que la LIDHO condamne avec la dernière énergie.

En outre, ce constat donne de s’inquiéter quant aux échéances électorales à venir, notamment les élections présidentielles de 2020.

Face à cette situation, la Ligue Ivoirienne des Droits de l’Homme formule les recommandations suivantes :

• La mise en œuvre effective de la réforme de la Commission Electorale Indépendante, comme annoncée par le Président de la République ; de sorte à en faire un organe départi de toute coloration politique et composée d’experts en matière électorale ;
• La multiplication et le renforcement des campagnes de sensibilisation et d’éducation civique au profit des populations et des acteurs politiques, afin de prévenir la violence électorale ;

• L’utilisation des voies de recours légales par les candidates et les candidats pour exprimer leurs réclamations et contestations quant aux résultats des élections ;

• L’ouverture d’enquête et de poursuites pour déterminer les auteurs des troubles qui ont émaillés ce scrutin, afin de décourager toute récidive ;

Fait à Abidjan, le vendredi 19 octobre 2018

Monsieur NETH Willy Alexandre

Source : Yann Ouassa

Lire aussi dans Politique

Contentieux des élections Municipales et Régionales du 13 octobre Joël N’GUESSAN (Vice-président du RDR) ‘’aux frustrés du PDCI’’ : « Arrêtons nos gesticulations politiques et attendons les résultats de la Cour Suprême »
Ci-France/ Le Chef de l’Etat ivoirien a eu un entretien avec son homologue français au Palais de l’Elysée
Procès de Laurent Gbagbo: "Affaire 7 femmes tuées à Abobo en 2010-2011": La défense parle de mensonge
Côte d'Ivoire/Régionales 2018 / Les résultats dans les Grands ponts livrent leur secret Ce qui s’est passé à Lahou-Kpanda
Côte d'Ivoire/ Contentieux électoral: Les populations partagées entre crainte et espoirs
Côte d'Ivoire/Depuis Paris Fologo « Je ne suis pas militant du Rhdp »
Haye/Reprise du Procès de Gbagbo :Les avocats de Gbagbo dénoncent «le narratif de l'accusation»
Reprise du procès conjoint Gbagbo et Blé Goudé, lundi : Les clarifications du porte-parole de la CPI
Côte d'Ivoire/Décès du Père de M. Hamed Bakayoko: Le Yako de Soro Kigbafori
Côte d'Ivoire/ Elections municipales et régionales: Adjoumani s'en prend à Bédié

  Retourner

Plan du site
Accueil
Articles
Photos
Videos
Contacts
Rubriques
Economie
Politique
Société
Droits humains
Sport
International
Contribution
Culture
Environnement
Sciences et Technologies
Nous contacter
Tél. : (+225) 47 47 96 11
E-mail : infos@echosmedias.ci
©2007-2018 EchosMedias.ci
Rejoignez-nous :
Visites du mois : 29,329